De l’urbanisme au développement web : un parcours atypique

Pour Vincent, le domaine de l’informatique était complètement impensable : qu’un simple rêve qui ne verrait probablement jamais vie. En France, la réalité du monde de l’emploi est très différente de celle du Québec, puisqu’avant de choisir sa carrière, il faut s’assurer qu’il y aura des débouchés. Le domaine de l’informatique est à la base très contingenté et les ouvertures sont loin d’être nombreuses. Par peur de ne pas trouver d’emploi après ses études, il a donc décidé de s’enligner vers l’urbanisme.

Un parcours en aménagement du territoire

Grâce à des études en aménagement du territoire, il a pu voyager au Québec et s’installer à Montréal pour un an dès sa première année de Maîtrise. Il est tout de suite tombé amoureux de ce petit coin de pays. À ce moment, il ne pouvait toutefois pas rester dans la belle province. Il est donc retourné à l’Île de la Réunion, où il s’est trouvé un emploi en urbanisme dans une agence. Vincent raconte que son expérience en agence lui a appris à développer des atouts en gestion de projets et en gestion d’équipe.

Alors que son expérience professionnelle est assez similaire à ce qu’il fait à l’Agence Mac Média, l’urbanisme est tout de même très différent du développement web. Travaillant en parallèle avec l’architecte, l’urbaniste construit la ville qui accueillera le nouveau bâtiment. En gros, son travail était de faire de la recherche et une étude sur l’environnement du territoire dans lequel il y aurait des nouvelles constructions, une étude sur la position de ces dernières en se basant sur différents aspects, mais aussi une étude de la ville pour la rendre plus facile d’accès. Bref, c’était de faire une réflexion autour de la ville pour que tout fonctionne bien.

Changement de cap vers l’informatique

Pendant cinq ans, Vincent s’est spécialisé en urbanisme au sein de son agence en France. C’est lorsqu’une nouvelle recrue rejoint l’équipe en tant que développeur web qu’il réalise qu’il se doit de renouer avec son premier amour. Il a donc passé ses journées avec lui et a décidé d’aller suivre une formation en informatique. Après quelques mois intenses à jumeler études et travail, Vincent a décidé qu’il était temps de commencer son nouveau chapitre en déménageant au Québec, sachant que les possibilités d’embauche étaient beaucoup plus réalistes et qu’il avait adoré son expérience lors de sa Maîtrise. Deux mois après son arrivée, il commence au sein de l’Agence en tant qu’intégrateur junior.

La vie en agence

Travailler en agence, c’est synonyme d’intensité : tout se passe de façon extrêmement accélérée. «Moi j’adore apprendre et à l’Agence Mac Média, on apprend constamment, et on fait beaucoup de choses rapidement… mais on évolue aussi rapidement.» Effectivement, il se considère assez fier de son parcours : en moins d’un an, il a non seulement appris à créer un site web de A à Z, mais il a également changé de poste pour devenir Team Lead du département de développement web. Aujourd’hui, il s’occupe non seulement de l’intégration de nombreux sites web, mais aussi du côté gestion des clients et gestion de projets. «Intensité» est le mot qui revient le plus souvent lorsqu’il décrit son poste!
«Intensité» est le mot qui revient le plus souvent lorsqu’il décrit son poste!

ARTICLE SUIVANT

01

Marketing

L’agent conversationnel: la voie d’avenir des communications?